FINALE DE SAISON PLEINE D’ÉMOTIONS À CASTRO

Un week-end dédié au sport et à la nature a été organisé à Castro (Le). La dernière course de VTT avant l’hibernation hivernale a été l’occasion pour les organisateurs et les circuits de toute l’Italie de se rencontrer et d’échanger, une occasion de réseauter au profit du système cyclable des Pouilles et national dans une perspective de désaisonnalisation.
Dans le cadre enchanteur de Castro (Le), c’était la cinquième édition de la Castro Legend Cup, la toute dernière X-Legend parmi les principaux trophées italiens, pour braquer les projecteurs sur la Perle du Salento. Quatorze trophées répartis sur les vingt régions du Belpaese. Une idée brillante pour un événement d’un calibre de plus en plus national, organisé au sommet par les garçons du Spongano Cycle Club, grâce à l’étroite collaboration avec la municipalité de Castro, la région des Pouilles, les Pouilles et le patronage de la présidence du Conseil de Ministres.

L’ouverture officielle de l’événement a eu lieu le samedi matin avec la conférence de presse au château de Castro. La conférence a été suivie non seulement par les équipes et les athlètes de compétition de la course, mais aussi par les acteurs institutionnels qui ont rendu possible et réussie l’idée ambitieuse : à commencer par le maire de Castro Luigi Fersini, qui devait faire les honneurs, jusqu’au vicaire président de la FCI Carmine Acquasanta, à Tommaso de Palma, récemment nommé Conseiller du Président de la Région des Pouilles pour la coordination des projets liés à la « Puglia Bike Destination ». Des projets pour faire des Pouilles, de plus en plus, une destination de tourisme sportif. Le président de la FCI régionale Giuseppe Calabrese, son vice-vicaire Enrico Carico, le président émérite Totò Bianco et le président de la FCI provinciale Sergio Quarta, qui en ont profité pour rendre hommage avec une médaille, n’ont pas manqué leur contribution à la conférence .argent, avec le logo FCI, le champion olympique Pascal Richard, pour sceller son amour pour le sport et pour le Salento.

Un débat animé et intéressant avec des voix toutes d’accord les unes avec les autres, avec l’objectif commun clair de promouvoir l’image des Pouilles en tant que destination de vacances non seulement en été mais à 360 degrés, grâce également à des événements sportifs de calibre national, capables comme le Castro Legend Cup, la X-Legend italienne, pour stimuler le tourisme sportif et la désaisonnalisation.
Samedi après-midi, à 15h00, la remise des prix du Trophée des Parcs Naturels, le défi VTT le plus aimé et le plus ancien d’Italie, a eu lieu au Bike Village construit sur le parking de Marevivo. Un espace d’exposition où plus d’une dizaine d’entreprises ont présenté leurs produits tandis que les motards, le lendemain en course, recevaient les dossards et les riches packs course.

La course

Le jour de la course tant attendu arrive enfin dimanche. Les motards sont accueillis par un climat estival et un Castro coloré et festif. Une débauche de couleurs parmi les banderoles, les drapeaux, les arcs, les montgolfières et les chemises colorées des motards qui récupèrent les derniers dossards. A 8h30, à l’heure, les porte-drapeaux de l’association culturelle NZegna de Carovigno, au rythme des tambours et des trompettes, accompagnent les drapeaux représentant les quatorze trophées de l’Italie dans un défilé qui va du Bike Village à la jetée de Castro, le point de départ de la compétition. L’agrandissement du logo Castro Legend Cup, qui montre le visage de la déesse Minerve, est le centre de l’exposition des porte-drapeaux.
C’est un spectacle très applaudi qui balaye avec des sons et des drapeaux, comme cela s’est produit lors de batailles ou de rencontres entre quartiers ou entre villes médiévales, ce qui, bientôt, sera le défi final, la X-Legend of Italy.
Un départ atypique mais historiquement symbolique, créé spécifiquement pour évoquer le légendaire débarquement dans le port de Castro du héros Enée fuyant la ville de Troie.
Une fois de plus, rien n’est laissé au hasard, les blocs de béton gris arborant les couleurs du drapeau de la paix.

Au départ les meilleurs athlètes internationaux, avec environ vingt-cinq athlètes d’élite des principales équipes : Scott Racing, Torpado, Ktm, Wiliel Pirelli, Soudal Lee Cougan, Orbea. Professionnels et amateurs de tous les coins du beau pays pour un total de plus de sept cents athlètes prêts à rivaliser avec les rochers et les sentiers battus du parc national Costa Otranto Leuca et Bosco di Tricase. Sept cents athlètes protagonistes d’un arc-en-ciel coloré de paix et de fraternité.
Le départ de la course compétitive est à 9h30. Prêt à partir et le premier de la classe tire immédiatement le cou de tout le groupe. Rythmes très élevés et longues lignes indiennes sur les chemins de terre et sur les anciens chemins muletiers qui reliaient les villages à la mer, carrefour des civilisations.
C’est un challenge dans le challenge, entre l’élite à conquérir le dernier de la saison et les amateurs désireux de conquérir les prestigieux maillots X-Legend.
Chaleur et battements à mille, la course ne permet pas un instant de répit et le train des plus forts perd de temps en temps les wagons. Sur les cinq : Rabensteiner, Paez, Dorigoni, Samparisi et Cherchi, en tête après la première moitié de course, les deux derniers, Samparisi et Cherchi (KTM), perdent la bonne locomotive. Plus tard c’est Dorigoni (Torpado) qui doit céder sa place aux deux super favoris de la veille : le Colombien Paez (Soudal Lee Cougan), double champion du monde de marathon, et le Sud Tyrolien Rabensteiner (Wilier Pirelli) actuel champion d’Italie et d’Europe.
Chez les femmes, la championne lituanienne Katazina Sosna (Torpado), rivalise pour elle-même en se créant une grosse marge avec ses collègues dès le début.

Au bout des escaliers surrénaux qui plongent dans le port de Castro, les deux grands noms sont encore collés l’un à l’autre. Sur la ligne d’arrivée c’est Rabensteiner, avec un beau tir final, qui lève les mains au ciel. D’abord lui, deuxième Paez à 3 secondes. Dorigoni complète un podium au niveau absolu, avec 48 secondes de retard.

Chez les femmes, franc succès pour la Lituanienne Katazina Sosna (Torpado Factory Team), qui a précédé Luisa De Lorenzo Poz (Este Bike Zordan) et Oriana Damiri (Rolling Bike).

À LA CONQUÊTE DU MAILLOT X LEGEND D’ITALIA
ELMT – SEMERARO ROBERTO _ TEAM ERACLE (FINALISTA DEL TROFEO DEI PARCHI NATURALI)
M1 – SANSEVIERO FRANCESCO _ ASD BIKE IN TOUR VALLO DI DIANO (FINALISTA DEL TROFEO DEI PARCHI NATURALI)
M2 – PUGLIESE NICOLA _ TEAM ERACLE (FINALISTA DEL CHALLENGE XCP MTB PUGLIA)
M3 – NASELLO ALDO _ REVOLUTION BIKE (FINALISTA DEL MEDITERRANEA MTB CHALLENGE)
M4 – MONTELEONE GIANFRANCO _ ASD BIKE 1275 (FINALISTA DEL TROFEO DEI PARCHI NATURALI)
M5 – CATAPANO PARIDE _ ASD G.S. PEDALE MASSAFRA (FINALISTA DEL TROFEO DEI PARCHI NATURALI)
M6 – LOMBARDO VITO _ SPECIAL BIKER ELIOS TEAM (FINALISTA DEL TROFEO DEI PARCHI NATURALI)
M7 – GIACOMETTI MAURO _ MASTER TEAM ASD (FINALISTA DEL MARATHON BIKE CUP)
M8 – OSS AGOSTINO _ GSA PENNE SPRINT (FINALISTA DEL TROFEO DEL RAMPITEK)
WM1 – PARISI MARA _ U.C.D. RIONERO IL VELOCIFERO (FINALISTA DEL TROFEO DEI PARCHI NATURALI)
WM2 – CICCONE ANNA _ ASD LOCOROTONDO (FINALISTA DEL CHALLENGE XCP MTB PUGLIA)
WM3 – DE LORENZO POZ LUISA _ ASD TEAM ESTEBIKE ZORDAN (FINALISTA DEL TROFEO DEL RAMPITEK)

Dans la course réservée aux athlètes paralympiques, les athlètes remportent la course sur le parcours Gran Fondo

Pierluigi Maggio, Giuseppe Di Leo e Dario Panico.

Les athlètes remportent le maillot du champion régional des Pouilles XCM :

U23 – IVAN SCHITO – TUGLIESE
ELMT – SEMERARO ROBERTO _ TEAM ERACLE
M1 – MARTINO FILOMENA _ TEAM BIKE MARTINA FRANCA
M2 – PUGLIESE NICOLA _ TEAM ERACLE
M3 – DE IACO SALVATORE _ TEAM AURISPA
M4 – PASQUALE SEMERARO _ NEW CYCLING TEAM
M5 – LUIGI STOMEO _ MAGLIE BIKE
M6 – LUCIANO DE DONNO _ MAGLIE BIKE
M7 – VITTORIO PICCOLI _ TEAM BIKE MARTINA FRANCA
M8 – GIUSEPPE LAZZAZZARA _ TEAM FAUSTO COPPI ACQUAVIVA
WM – CICCONE ANNA _ ASD LOCOROTONDO

FINALE DE SAISON PLEINE D’ÉMOTIONS À CASTRO

Un week-end dédié au sport et à la nature a été organisé à Castro (Le). La dernière course de VTT avant l’hibernation hivernale a été l’occasion pour les organisateurs et les circuits de toute l’Italie de se rencontrer et d’échanger, une occasion de réseauter au profit du système cyclable des Pouilles et national dans une perspective de désaisonnalisation.
Dans le cadre enchanteur de Castro (Le), c’était la cinquième édition de la Castro Legend Cup, la toute dernière X-Legend parmi les principaux trophées italiens, pour braquer les projecteurs sur la Perle du Salento. Quatorze trophées répartis sur les vingt régions du Belpaese. Une idée brillante pour un événement d’un calibre de plus en plus national, organisé au sommet par les garçons du Spongano Cycle Club, grâce à l’étroite collaboration avec la municipalité de Castro, la région des Pouilles, les Pouilles et le patronage de la présidence du Conseil de Ministres.

L’ouverture officielle de l’événement a eu lieu le samedi matin avec la conférence de presse au château de Castro. La conférence a été suivie non seulement par les équipes et les athlètes de compétition de la course, mais aussi par les acteurs institutionnels qui ont rendu possible et réussie l’idée ambitieuse : à commencer par le maire de Castro Luigi Fersini, qui devait faire les honneurs, jusqu’au vicaire président de la FCI Carmine Acquasanta, à Tommaso de Palma, récemment nommé Conseiller du Président de la Région des Pouilles pour la coordination des projets liés à la « Puglia Bike Destination ». Des projets pour faire des Pouilles, de plus en plus, une destination de tourisme sportif. Le président de la FCI régionale Giuseppe Calabrese, son vice-vicaire Enrico Carico, le président émérite Totò Bianco et le président de la FCI provinciale Sergio Quarta, qui en ont profité pour rendre hommage avec une médaille, n’ont pas manqué leur contribution à la conférence .argent, avec le logo FCI, le champion olympique Pascal Richard, pour sceller son amour pour le sport et pour le Salento.

Un débat animé et intéressant avec des voix toutes d’accord les unes avec les autres, avec l’objectif commun clair de promouvoir l’image des Pouilles en tant que destination de vacances non seulement en été mais à 360 degrés, grâce également à des événements sportifs de calibre national, capables comme le Castro Legend Cup, la X-Legend italienne, pour stimuler le tourisme sportif et la désaisonnalisation.
Samedi après-midi, à 15h00, la remise des prix du Trophée des Parcs Naturels, le défi VTT le plus aimé et le plus ancien d’Italie, a eu lieu au Bike Village construit sur le parking de Marevivo. Un espace d’exposition où plus d’une dizaine d’entreprises ont présenté leurs produits tandis que les motards, le lendemain en course, recevaient les dossards et les riches packs course.

La course

Le jour de la course tant attendu arrive enfin dimanche. Les motards sont accueillis par un climat estival et un Castro coloré et festif. Une débauche de couleurs parmi les banderoles, les drapeaux, les arcs, les montgolfières et les chemises colorées des motards qui récupèrent les derniers dossards. A 8h30, à l’heure, les porte-drapeaux de l’association culturelle NZegna de Carovigno, au rythme des tambours et des trompettes, accompagnent les drapeaux représentant les quatorze trophées de l’Italie dans un défilé qui va du Bike Village à la jetée de Castro, le point de départ de la compétition. L’agrandissement du logo Castro Legend Cup, qui montre le visage de la déesse Minerve, est le centre de l’exposition des porte-drapeaux.
C’est un spectacle très applaudi qui balaye avec des sons et des drapeaux, comme cela s’est produit lors de batailles ou de rencontres entre quartiers ou entre villes médiévales, ce qui, bientôt, sera le défi final, la X-Legend of Italy.
Un départ atypique mais historiquement symbolique, créé spécifiquement pour évoquer le légendaire débarquement dans le port de Castro du héros Enée fuyant la ville de Troie.
Une fois de plus, rien n’est laissé au hasard, les blocs de béton gris arborant les couleurs du drapeau de la paix.

Au départ les meilleurs athlètes internationaux, avec environ vingt-cinq athlètes d’élite des principales équipes : Scott Racing, Torpado, Ktm, Wiliel Pirelli, Soudal Lee Cougan, Orbea. Professionnels et amateurs de tous les coins du beau pays pour un total de plus de sept cents athlètes prêts à rivaliser avec les rochers et les sentiers battus du parc national Costa Otranto Leuca et Bosco di Tricase. Sept cents athlètes protagonistes d’un arc-en-ciel coloré de paix et de fraternité.
Le départ de la course compétitive est à 9h30. Prêt à partir et le premier de la classe tire immédiatement le cou de tout le groupe. Rythmes très élevés et longues lignes indiennes sur les chemins de terre et sur les anciens chemins muletiers qui reliaient les villages à la mer, carrefour des civilisations.
C’est un challenge dans le challenge, entre l’élite à conquérir le dernier de la saison et les amateurs désireux de conquérir les prestigieux maillots X-Legend.
Chaleur et battements à mille, la course ne permet pas un instant de répit et le train des plus forts perd de temps en temps les wagons. Sur les cinq : Rabensteiner, Paez, Dorigoni, Samparisi et Cherchi, en tête après la première moitié de course, les deux derniers, Samparisi et Cherchi (KTM), perdent la bonne locomotive. Plus tard c’est Dorigoni (Torpado) qui doit céder sa place aux deux super favoris de la veille : le Colombien Paez (Soudal Lee Cougan), double champion du monde de marathon, et le Sud Tyrolien Rabensteiner (Wilier Pirelli) actuel champion d’Italie et d’Europe.
Chez les femmes, la championne lituanienne Katazina Sosna (Torpado), rivalise pour elle-même en se créant une grosse marge avec ses collègues dès le début.

Au bout des escaliers surrénaux qui plongent dans le port de Castro, les deux grands noms sont encore collés l’un à l’autre. Sur la ligne d’arrivée c’est Rabensteiner, avec un beau tir final, qui lève les mains au ciel. D’abord lui, deuxième Paez à 3 secondes. Dorigoni complète un podium au niveau absolu, avec 48 secondes de retard.

Chez les femmes, franc succès pour la Lituanienne Katazina Sosna (Torpado Factory Team), qui a précédé Luisa De Lorenzo Poz (Este Bike Zordan) et Oriana Damiri (Rolling Bike).

À LA CONQUÊTE DU MAILLOT X LEGEND D’ITALIA

ELMT – SEMERARO ROBERTO _ TEAM ERACLE (FINALISTA DEL TROFEO DEI PARCHI NATURALI)

M1 – SANSEVIERO FRANCESCO _ ASD BIKE IN TOUR VALLO DI DIANO (FINALISTA DEL TROFEO DEI PARCHI NATURALI)

M2 – PUGLIESE NICOLA _ TEAM ERACLE (FINALISTA DEL CHALLENGE XCP MTB PUGLIA)

M3 – NASELLO ALDO _ REVOLUTION BIKE (FINALISTA DEL MEDITERRANEA MTB CHALLENGE)

M4 – MONTELEONE GIANFRANCO _ ASD BIKE 1275 (FINALISTA DEL TROFEO DEI PARCHI NATURALI)

M5 – CATAPANO PARIDE _ ASD G.S. PEDALE MASSAFRA (FINALISTA DEL TROFEO DEI PARCHI NATURALI)

M6 – LOMBARDO VITO _ SPECIAL BIKER ELIOS TEAM (FINALISTA DEL TROFEO DEI PARCHI NATURALI)

M7 – GIACOMETTI MAURO _ MASTER TEAM ASD (FINALISTA DEL MARATHON BIKE CUP)

M8 – OSS AGOSTINO _ GSA PENNE SPRINT (FINALISTA DEL TROFEO DEL RAMPITEK)

WM1 – PARISI MARA _ U.C.D. RIONERO IL VELOCIFERO (FINALISTA DEL TROFEO DEI PARCHI NATURALI)

WM2 – CICCONE ANNA _ ASD LOCOROTONDO (FINALISTA DEL CHALLENGE XCP MTB PUGLIA)

WM3 – DE LORENZO POZ LUISA _ ASD TEAM ESTEBIKE ZORDAN (FINALISTA DEL TROFEO DEL RAMPITEK)

Dans la course réservée aux athlètes paralympiques, les athlètes remportent la course sur le parcours Gran Fondo

Pierluigi Maggio, Giuseppe Di Leo e Dario Panico.

Les athlètes remportent le maillot du champion régional des Pouilles XCM :

U23 – IVAN SCHITO – TUGLIESE

ELMT – SEMERARO ROBERTO _ TEAM ERACLE

M1 – MARTINO FILOMENA _ TEAM BIKE MARTINA FRANCA

M2 – PUGLIESE NICOLA _ TEAM ERACLE

M3 – DE IACO SALVATORE _ TEAM AURISPA

M4 – PASQUALE SEMERARO _ NEW CYCLING TEAM

M5 – LUIGI STOMEO _ MAGLIE BIKE

M6 – LUCIANO DE DONNO _ MAGLIE BIKE

M7 – VITTORIO PICCOLI _ TEAM BIKE MARTINA FRANCA

M8 – GIUSEPPE LAZZAZZARA _ TEAM FAUSTO COPPI ACQUAVIVA

WM – CICCONE ANNA _ ASD LOCOROTONDO